Je produis des légumes de qualité bio-dynamique et les écoule en direct afin de recréer un lien producteur-mangeur. Mon envie de construire d'autres possibles passe par cette expérience en horticulture, retrouver la sagesse paysanne et la combiner avec des techniques modernes.

Je milite pour la défense de l'idée d'un revenu de base inconditionnel favorisant l'émancipation collective. Cette idée stimule et entraine des réflexions profondes sur la société.

Je suis membre de la locale de « Tout Autre Chose », un mouvement citoyen qui a pour but de dénoncer l'austérité et de promouvoir les alternatives en permettant aux citoyens de réinvestir le débat public.

Avec d’autres, je développe une Monnaie Locale Complémentaire qui soutient le développement socio-économique Namurois et rassemble des citoyens voulant responsabiliser leur consommation.

J'ai créé ce projet avec ma sœur et des amis pour « Réparer ensemble au lieu de jeter ! ». Faire des économies, lutter contre le gaspillage et l'obsolescence programmée en prenant du plaisir de faire plaisir et de se sentir utile, en famille et entre amis.

Le potager de la culture a pour but de produire de l'alimentation tout en tissant du lien social au sein du quartier.

Globplex propose un modèle économique systémique de développement durable Nord-Sud et génère un nouveau tissu socio-économique convivial de proximité.

Je coordonne le projet « Masse Critique » qui mobilise des Namurois(es) sur la question du vélo en ville et ses bénéfices.

Je fais partie de l’Oasis, c’est un kot à projet sur la simplicité volontaire et qui permet une réflexion sur la société. J’y ai trouvé une famille qui partage presque les mêmes idéaux que moi et un mode de vie en cohérence avec mes valeurs.

Lors des Rencontres Ecologiques d’Eté, les animateurs volontaires s'occupent d'animer les enfants pendant que les parents suivent leurs formations : activités nature avec les enfants, jeux dans les bois, land art, ...

Pages