L’espoir fait vivre ! Plutôt que de regarder les milles et unes raisons de voir le verre à moitié vide, nous avons voulu regarder en arrière le verre à moitié plein de l’année 2016. Voici quelques morceaux choisis …

L’affaire climat est une ASBL qui souhaite attaquer en justice nos gouvernements pour leur inaction face au réchauffement climatique. Plus de 30.680 citoyens ont signé pour devenir "co-demandeurs". Nous avons posé quelques questions à l'un d'eux, Nicolas Lemoine.

Pour se rendre à l’autre bout du monde, à moins de ne vraiment pas être pressé, prendre l’avion s’avère nécessaire… Mais on le sait, ce n’est pas ce qu’il y a de plus écologique : on consomme beaucoup de pétrole, sans parler des gaz à effet de serre émis, dont le CO2 fait partie.

Douter de quelque chose reste un réflexe utile. Le dossier de ce numéro 55 se penche sur cette méthode d’argumentation qui n’est pas nouvelle mais en pleine recrudescence : le conspirationnisme.

Aujourd’hui, face aux problèmes de notre société, certaines chaînes de TV cherchant à tout prix à montrer des témoignages ou des opinions, convoquent de pseudo experts qui, devant des caméras et des projecteurs, expliquent, décryptent, parlent bien... Mais, au fond, ne disent rien.

Cette année, la société allemande de produits pharmaceutiques Bayer a acheté la compagnie Monsanto pour la bagatelle de 59 milliards d’euros. D’après le journal Le Monde, la transaction « est l’une des plus importantes fusions-acquisitions engagées dans le monde depuis le début de l’année . »

A l’occasion de son 35ème printemps, Empreintes a accueilli le spectacle « Après moi, le déluge », les tribulations d’un utopiste en quête de sens… Par les temps qui courent, difficile de trouver son chemin, difficile de voir clair dans ce monde embrumé. Alec Somoza conte l’histoire d’un homme décidé à changer les choses et avec lui le monde tout entier ! Drôle, émouvant, critique, lucide et plein de bonnes idées !

2007 : les premiers signes de la crise financière mondiale apparaissent. Isabelle Fremeaux et John Jordan, l’une chercheuse et l’autre artiste, prennent alors la route et décident d’aller à la rencontre de personnes, de projets et de communautés peu ordinaires.

Certains déchets plastiques de la maison n’ont aucune possibilité de recyclage. Pas de seconde vie pour tout un tas d’objets qu’on utilise au quotidien, ou presque, est-ce synonyme de fatalité ? Pas forcément ! Avec nos deux mains, un peu d’inspiration, quelques bricoles on peut facilement remplacer ces objets en les créant soi-même.
Aujourd’hui, voyons comment faire une éponge japonaise, aussi appelée Tawashi, à utiliser aussi bien à la salle de bain qu’à la cuisine, à l’aide de nos vieux t-shirts.

Consommer autrement et produire moins de déchets, pour Claire (26 ans), ingénieur civil des constructions, c’est possible ! Elle nous parle de son engagement et des alternatives qu’elle met en place au
quotidien.

Pages