2007 : les premiers signes de la crise financière mondiale apparaissent. Isabelle Fremeaux et John Jordan, l’une chercheuse et l’autre artiste, prennent alors la route et décident d’aller à la rencontre de personnes, de projets et de communautés peu ordinaires.

Certains déchets plastiques de la maison n’ont aucune possibilité de recyclage. Pas de seconde vie pour tout un tas d’objets qu’on utilise au quotidien, ou presque, est-ce synonyme de fatalité ? Pas forcément ! Avec nos deux mains, un peu d’inspiration, quelques bricoles on peut facilement remplacer ces objets en les créant soi-même.
Aujourd’hui, voyons comment faire une éponge japonaise, aussi appelée Tawashi, à utiliser aussi bien à la salle de bain qu’à la cuisine, à l’aide de nos vieux t-shirts.

Consommer autrement et produire moins de déchets, pour Claire (26 ans), ingénieur civil des constructions, c’est possible ! Elle nous parle de son engagement et des alternatives qu’elle met en place au
quotidien.

La COP22, ça ne vous dit rien ? Mais si, vous vous rappelez sûrement le dossier du Bulles Vertes 51 où on vous racontait l’Accord - historique - de Paris de décembre 2015 avec l’engagement de 175 États face aux changements climatiques. Marrakech devait être « la COP de l’action » ou encore « la COP de l’Afrique ». Que s’est-il vraiment passé ?

Les Unes des journaux tirent la sonnette d’alarme ! Avec le Brexit ou encore la victoire de Donald Trump aux élections américaines, les populismes à travers le monde ont le vent en poupe.

Le 24 juin 2016, les résultats du référendum britannique annonçaient que 51, 9 % des votants étaient pour une sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Lors des débats qui ont précédé le référendum sur le Brexit, la question de l’immigration a tenu une place cruciale ; si bien que l’on se demande si certains ont voté contre l’Europe ou contre les immigrés.

De nos jours, face à une économie qui s’essouffle et face à un gouvernement qui n'est plus en capacité d'assurer lui-même tous les services à la population, le volontariat s'impose comme une remarquable capacité d'adaptation, il s’insère dans une structure collective et traduit le désir profond de la population de réinventer et retisser le lien social, proposant alors une autre manière de vivre, plus agréable et plus solidaire.

Depuis 2014, des Volont'ErE d'Empreintes investissent le Village des Possibles d'Esperanzah! Cet été, Doriane, Evan, Hadrien, Laura, Marie, Marine x2, Nadège, Thibault, Tim et Yann ont eu carte blanche pour choisir leur thème d'action et les manières de mobiliser les festivaliers durant 3 jours sur leur stand...

Pourquoi on vit ? Pourquoi certains enfants doivent-ils travailler ? C’est quoi la liberté ? À quoi ça sert l’amour ? Pourquoi faut-il être courageux ? (...) Jean-Denis et Pascale Lilot, un couple ardennais, ont créé il y a 30 ans un asbl « L’école de Clerheid ». Ils se sont posés toutes ces questions et ont décidé, il y a quelques années, d’essayer d’y répondre.

Bees coop, un supermarché à but non lucratif, coopératif et participatif en Belgique. Ce magasin d’un nouveau genre propose des produits variés, de qualité et à bas prix. Le tout en étant respectueux de l’environnement et de l’humain.

Pages