Une école en mouvement

Comment sensibiliser les élèves au développement durable afin qu’ils en deviennent des acteurs au quotidien ? À l’Institut de la Providence de Woluwé, ils ont axé leurs actions sur l’impact environnemental.

La direction a instauré un tri des déchets, semblable à celui réalisé par les élèves chez eux. Chaque classe dispose de quatre poubelles: PMC, carton, déchets organiques et autres déchets.

La Providence participe, comme plus de 300 écoles, à l’action « Effet de jeunes contre effet de serre ». L’action portée par l’asbl Green a pour but de rassembler le plus grand nombre de jeunes pour montrer l’impact des gestes quotidiens en faveur de l’environnement.

Cette action, lancée par la direction, est composée de cinq journées phares qui mobilisent le même jour les écoles participantes. D’abord: « Croque ta pomme » qui invite les élèves à consommer des produits locaux qui n’ont pas demandé de longs transports, « Récup’ attitude » qui collecte des livres et des vêtements pour le réseau seconde main afin d’agir en amont des déchets avec la récup’ et le réemploi. L’action «Gros pull», qui diminue d’au moins 1°C la température; « Eau secours» qui invite les élèves à boire l’eau du robinet et « Bouger CO2 léger » qui incite à prendre les transports en commun.

Alors ? One shot ou action durable ? Selon la direction c’est une réussite car les élèves répètent les gestes appris.

Gwendoline Oger