Le volontariat international: une opportunité pour tous les jeunes

« Une personne blanche et aisée qui paie pour partir aider un pays pauvre ». Telle est ta vision du volontariat international ? Oublie le volontourisme vendu par des agences avant tout commerciales. Des associations proposent des projets interculturels, accessibles à tous et utiles à l’insertion sociale et professionnelle.

La formule ? Une rencontre de jeunes, un camp d'été ou du bénévolat dans une institution. Le thème ? Social, environnemental sportif… La durée ? Un jour, un week-end, quelques semaines… voir des mois ou une année !

Le lieu ? Tu ne pars pas sauver l’humanité mais prendre part à une collaboration dont tu seras parfois le premier bénéficiaire. Les projets se situent en Belgique, en Europe ou dans le reste du monde, pays dits « développés » compris.

Une valeur inestimable

Et le prix ? Le coût est abordable et une aide financière parfois possible. Les jeunes avec un handicap ou une situation économique ou sociale difficile ne sont pas exclus.

Un exemple est le service volontaire européen du programme Erasmus+ de l’Union européenne, accessible jusqu’à trente ans. Tu t’investis bénévolement dans un projet de deux à douze mois. En échange, ton transport, ton logement et ta nourriture sont payés ainsi qu’un cours de langue et de l’argent de poche. Cet encadrement existe aussi pour un camp de jeunes de quelques semaines.

Qu'importe la formule, tu rencontres des jeunes du monde entier et participes à la citoyenneté mondiale. Tu dépasses les stéréotypes et te formes à l'interculturalité. Tu peux pratiquer une langue étrangère et expérimenter une profession sans en avoir le diplôme d’accès. N’attends plus ! Tu ne recevras pas un salaire, mais une expérience bien plus enrichissante !

Romain Dusart

Quelques contacts : le Bureau International Jeunesse (BIJ), les Compagnons Bâtisseurs, Dynamo International Mobilité et les Jeunes Actifs dans le Volontariat et les Voyages Alternatifs (JAVVA ASBL).