Devenir co-demandeur de l’Affaire Climat

L’affaire climat est une ASBL qui souhaite obtenir la justice climatique que nous attendons tous, en attaquant en justice nos gouvernements pour leur inaction face au réchauffement climatique. Plus de 30.680 citoyens ont signé pour devenir "co-demandeurs", ils affirment ainsi que l'Etat a manqué à ses devoirs envers eux. Nous avons posé quelques questions à l'un de ces co-demandeurs, Nicolas Lemoine.

Propos recueillis par Camille Haguinet

Qu'est-ce qui t'a motivé à soutenir L’Affaire Climat ?
J'ai trouvé l'idée de ce procès intéressante, originale. Je pense que c'est aussi un super moyen de rendre plus visibles les combats pour une réduction des émissions, et plus largement pour une justice climatique. En Belgique, je trouve finalement assez rare que les mouvements sociaux utilisent les outils juridiques comme c'est le cas ici. Pourtant, dans de nombreuses matières, les droits des citoyens peuvent être mis en péril par des politiques néfastes, ou même plus "simplement" par l'inaction ou le manque d'ambition de nos élus.
Quels changements penses-tu que ce projet pourrait apporter ?
Je pense qu’on est en bonne voie pour faire connaître à un plus grand nombre de citoyens le non-respect des normes internationales, un sujet pas forcément facile à aborder. Plus de 10.000 plaignants c'est énorme ! Et j'espère que le nombre grossira encore. Il a été question de ce procès dans la presse, à la radio, tout cela participe à ce que de plus en plus de personnes se rendent compte que lorsque nos responsables politiques manquent à leurs devoirs, il existe plusieurs moyens d’agir. Ce genre de campagnes rend l'action politique plus proche des citoyens, et nous sommes nombreux à ne pas nous contenter de voter lors des élections. Ce soutien d’un grand nombre de militants est pour moi très important. Son issue n'est pas pour demain, mais chaque personne qui s'inscrit comme co-demandeur, comme donateur, participe à un mouvement qui ne sera jamais assez large : celui pour une meilleure justice climatique. Puis évidemment, en signant j'espère que ce procès aboutira. C'est à dire qu'il participera à ce que la Belgique respecte ses engagements : la réduction, d’ici 2020, de 40% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à celles émises en 1990. Mais aussi qu'il permettra d'envoyer un signal clair : ce sujet est trop important pour être le lieu de querelles politiques. L'urgence climatique est bien là, et il est temps de se mettre à table pour proposer des politiques ambitieuses et financées.
Pourquoi inviterais-tu d'autres personnes à signer cette pétition ?
Parce qu'ici comme ailleurs, on est plus forts quand on est ensemble. Devenir co-demandeur, ce n'est évidemment pas faire un procès pour le plaisir, mais plutôt participer d'une nouvelle manière à forcer nos gouvernements à ce que la Belgique respecte ses engagements climatiques. Alors, toi aussi tu as envie de devenir co-demandeur ?! Inscris-toi ici : https://affaire-climat.be/