Boris Nasdrovisky, 30 ans, « Semaine des Sentiers », Wallonie

Nous avons la volonté de mettre en valeur et de réhabiliter la petite voirie publique. Cela me donne l’occasion de rencontrer un très grand nombre d’acteurs et d’allier la sensibilisation à des actions concrètes.

Malheureusement, il est parfois décourageant de constater qu’un travail de longue haleine peut être détruit en quelques instants. Mais à force de taper sur le clou, je constate que les choses changent.

Je trouve que les jeunes n’hésitent pas à s’engager soit en aidant au besoin soit en se proposant d’eux-mêmes. Pour les jeunes qui voudraient se lancer, je leur conseillerai de ne pas hésiter à demander de l’aide et à s’entourer plutôt que de se décourager parce que « c’est trop compliqué ».
« On construit les chemins du futur avec les pierres du passé. »

En savoir plus :
www.semainedessentiers.be
boris.nasdrovisky@sentiers.be